À PROPOS 

     Située en plein centre-ville, la Maison des Arts de Châtillon est aujourd’hui un lieu incontournable de diffusion de l’art contemporain. L’association occupe depuis 1993 une maison de maître, remaniée au XIXème siècle par son propriétaire l'éditeur Louis Hachette, dont les cinq salles en enfilade et le vaste jardin clos se prêtent à l’exposition de nombreuses œuvres. Le charme de cette bâtisse et l’accueil réservé aux artistes comme au public font de la Maison des Arts un lieu chaleureux et feutré, propice aux rencontres artistiques et à la contemplation. Outre son cadre atypique, la Maison des Arts puise sa richesse dans une programmation éclectique : la jeune création y côtoie des artistes de renom, toutes pratiques confondues.

 

     A travers sa politique des publics, la Maison des Arts s’efforce d’être un lieu accessible à tous. Ses différents dispositifs de médiation s’adaptent à toutes les typologies de publics. L’éducation artistique étant au cœur de nos préoccupations, de nombreux projets menés avec les différentes structures du territoire permettent de créer des parcours pédagogiques de sensibilisation à l’art. Tout au long de l’année, les enseignants et élèves des établissements scolaires de la ville bénéficient également de visites commentées et d’ateliers pédagogiques. Dans un souci constant d’innovation, des “ArtBox” sont distribuées dans les classes pour aborder hors-les-murs nos expositions. Des rendez-vous réguliers permettent au public individuel d’appréhender l’art de différentes façons : visites, conférences, rencontres, ateliers, évènements pluridisciplinaires et festifs...

     

     Désormais, la notoriété de la Maison des Arts de Châtillon dépasse largement les frontières de sa ville. En 2011, elle figurait déjà au classement de la cinquantaine de lieux d’exposition d’art contemporain qui comptent en France (Miroir de l’Art, été 2011). Fabien Simode le confirme à nouveau en 2021 dans son portrait de Caroline Quaghebeur, directrice de la Maison des Arts : “On peut se situer en périphérie de Paris, mais être au centre des enjeux actuels” (L’Œil, mars 2021).